CELLO FLAMENCO

.

∇ Biographies

.

Tsutomu Kawasaki

Retrouvez le superbe spectacle Cello Flamenco le 22 juillet prochain, en clôture du festival Format Raisins à Chavignol !

© Vincent Magni

.

Tsu découvre la danse flamenco et décide d’approfondir cet art à Seville pendant les trois années suivantes. Elle arrive en France en 2003 pour donner des cours de flamenco au conservatoire.

Elle se produit sur scène avec son groupe multi-culturel « SYL NUVAANU » dans lequel elle mixe et met en scène ses différentes influences chorégraphiques et musicales pendant les 8 années suivantes.

Entre 2012 et 2017, elle se produit en tant que danseuse avec un trio flamenco traditionnelle aux cotés de Catalina Gimenez et Gonzalo Almaraz.

Aujourd’hui Tsu élargit son répertoire avec le violoncelliste Sylvain Bernert une nouvelle formule originale, classique teinté de flamenco. Avec ce duo, elle sort  des frontières imposées par sa formation et explore une nouvelle liberté créatrice.

.

.

.

Sylvain Bernert 

Retrouvez le superbe spectacle Cello Flamenco le 22 juillet prochain, en clôture du festival Format Raisins à Chavignol !

© Vincent Magni

.

Issu d’une famille de musiciens, Sylvain débute le violoncelle à six ans. Il obtient le premier prix de musique de chambre et médaille d’or du CNR de Paris en violoncelle.

Violoncelliste, chef de choeur, enseignant en conservatoire, il se produit dans toute la France en solo ou avec piano, orgue, clavecin…

Au grès des rencontres et des affinités, grâce à une solide formation musicale, très éclectique dans ses goûts et son approche de la musique, il accompagne au violoncelle ou à la contrebasse différentes formation musicales (chansons françaises, répertoire classique, jazz…).

Il est aussi auteur, conteur, compositeur, metteur en scène de contes pour enfants qui connaissent un grand succès avec la Touk Touk Cie dont il est le gérant.

.

.

.

∇ Cello Flamenco : le concept

 

Dans « Cello & Flamenco », danse et violoncelle fusionne pour un moment profondément humain où s’expriment toutes les couleurs des âmes de ces deux artistes.

La fonction première de la musique est de fusionner avec la danse.  Les bourrées, gavottes, et autres gigues sont visitées par le geste espagnol, et les claquettes, éventails, jupe, s’harmonisent, bousculent parfois les danses composées par le vieux maître de Leipzig.

.

.

Retrouvez le spectacle Cello Flamenco le 22 juillet prochain, en clôture du festival Format Raisins à Chavignol !