ACADÉMIE PHILIPPE JAROUSSKY

..

∇ Biographie

.Le contre-ténor Philippe Jaroussky a conquis une place prééminante dans le paysage musical international. L’Académie Musicale Philippe Jaroussky, qui a lancé son programme d’actions à la rentrée scolaire de septembre 2017 dans le cadre de l’ouverture de La Seine Musicale, a donc pour vocation principale d’accompagner gratuitement sur le long terme (plusieurs années) et sur différents axes (chant et pratique instrumentale), une cinquantaine de jeunes filles et garçons (chaque saison) qui n’ont pas nécessairement les moyens financiers et techniques de faire de la musique. En intervenant auprès de deux classes d’âge distinctes, l’Académie Musicale permet l’accompagnement à la formation musicale, artistique d’un jeune public de 7-12ans (avant l’entrée au conservatoire) mais aussi pour les jeunes adultes (18-25 ans) fraîchement diplômés qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement pour s’insérer professionnellement dans le domaine de la musique classique, ce qui n’est pas toujours facile de nos jours. L’Académie Musicale Philippe Jaroussky, en complémentarité du travail primordial des conservatoires, souhaite donc mettre en oeuvre, en partenariat avec les acteurs territoriaux, des moyens supplémentaires pour donner à ces jeunes l’accès à la culture à travers la pratique instrumentale, la pratique du chant et ce pour les accompagner dans leur insertion sociale et/ou professionnelle. Avec son architecture saisissante en forme de vaisseau, La Seine Musicale est un lieu exceptionnel et remarquable pour accueillir le projet pédagogique et social de l’Académie Musicale ces prochaines années. L’idée de « culture pour tous » et « d’excellence pour chacun » est au coeur du projet de La Seine Musicale. C’est également le cas pour l’Académie Musicale Philippe Jaroussky à travers ses programmes d’actions qui sont développés aussi bien auprès des publics en difficultés (jeunes apprentis), que pour accompagner l’excellence de Jeunes Talents dans les prochaines années. L’Académie Musicale est notamment soutenue par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Le CGET, Bouygues Bâtiment Ile-de-France, le Crédit Mutuel, Fondation Sofronie, Yamaha/Centre Chopin, et EY.

.

.∇ Les artistes

Alexandre Alvarez

Alexandre Alvarez a commencé le violoncelle à l’âge de quatre ans et en poursuit l’étude avec Eric Watelle. A l’âge de quatorze ans, il rentre dans la classe de Philippe Muller et d’Ophélie Gaillard à Aulnay-sous-Bois. En 2007 il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales. En 2014, il rentre à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de d’Ophélie Gaillard. Après avoir obtenu son Bachelor en 2017 avec un prix spécial, il est admis en Master Soliste dans la classe d’Ophélie Gaillard à la H.E.M. de Genève. Il a également suivi depuis 2012 les MasterClass de Gary Hoffman aux Rencontres Musicales de Noyers sur Serein. Il participe également aux MasterClass de Franz Helmerson à la HEM de Genève ainsi qu’à l’Académie de Musique de Flaine. Il suivra également la MasterClass de Gautier Capuçon, Wolfgang-Emmanuelle Schmitt, Christian Poltera, Sadao Harada, Nabuko Imai. En 2016, il remporte un deuxième prix au Concours Tremplin à Paris et atteint la demi-finale du concours Young Virtuoso à Safia en Bulgarie Il a également travaillé trois ans avec le Quatuor Manfred et deux ans avec le Quatuor Voce grâce à l’association ProQuartet. Il continue l’étude de la musique de chambre avec Gabor Tackacz-Naguy, Jean-Jacques Balet et Miguel Da Silva à la HEM de Genève.


Marine Chagnon

Diplômée d’un prix de chant à l’unanimité et d’un cursus concertiste en musique ancienne, Marine Chagnon étudie actuellement au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Valérie Guillorit. Elle se forme, en parallèle, en danse modern-jazz ainsi qu’en art dramatique, passionnée par la pluralité des arts de la scène . Lauréate de grandes académies telles que Royaumont, Villecroze, ainsi que celle des Frivolités Parisiennes, elle se perfectionne auprès de grands artistes tels que Mireille Delunsch, Jean-Philippe Lafont, Margreet Honig, Lorraine Nubar, Christine Schweitzer, Dalton Baldwin, Béatrice Uria Monzon, Anita Rachvelishvili, … On a déjà pu voir cette mezzo-soprano sur scène dans Lola de Cavalleria Rusticana, la Tasse Chinoise et la Chatte de l’Enfant et les Sortilèges, Barbarina puis Cherubino des Nozze di Figaro, Nancy de Albert Herring, ainsi que Georget des Trois Baisers du Diable d’Offenbach. En 2016, Marine fait ses débuts à l’Opéra de Dijon avec Euridice de l’Orfeo de Monteverdi et Annio de lA Clemenza di Tito de Mozart. Plus tard, elle débute une collaboration avec Les Arts Florissants au sein de l’ensemble avec lequel elle participe à Jephta de Handel à l’Opéra Garnier. Marine poursuit actuellement son parcours en tant que soliste avec pour projet un récital solo au Festival Embaroquement Immédiat ainsi que La Troisième Dame de la Flûte Enchantée de Mozart.


Evann Loget-Raymond

Contre-ténor membre de la première promotion de l’Académie Musicale Philippe Jaroussky, Evann est un jeune musicien né en 1997 en Bretagne. Il débute son apprentissage à l’Académie de Musique et d’Arts Sacrés de Sainte-Anne-d’Auray où il aborde très tôt le travail en ensembles vocaux, et où il est guidé dans son travail par le compositeur et chef de choeur Richard Quesnel. Il apprend le piano auprès de Marie-Christine Ferlan et Isabelle Checco, et le chant auprès de Thierry Félix et Robert Expert. Dans cette dernière discipline il suit également les cours de Damien Guillon, Philippe Jaroussky, Raoul Le Chenadec, Jean-François Lombard, Jean-Philippe Zielinski et Mélanie Jackson, à la fois au conservatoire et lors de masterclasses. En 2015 il commence a étudier au conservatoire de la ville de Paris, au Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs. Il poursuit également des études dans la classe de direction de Marc Korovitch ainsi qu’à l’École de Grégorien de Paris dirigée par Louis-Marie Vigne. En 2018 il obtient ses prix de direction de chœur et de grégorien à l’unanimité avec mention. Désireux de pouvoir mener des projets artistiques originaux, il fonde en 2016 le Vox 21 Project. Né sous la forme d’un orchestre baroque, puis ayant accueilli une branche de musique électronique, ce projet a pour vocation de rassembler des artistes ayant la volonté commune de créer des ponts entre les différentes musiques et leur public. Depuis sa création le collectif mène de nombreux projets dont une adaptation de l’opéra Arminio de Handel, un album mêlant chant lyrique et musique électronique, divers récitals de cantates et oratorios de Bach, Vivaldi, Purcell et Buxtehude. En tant que chanteur, il se produit pour la première fois comme soliste dans des Verse Anthems de Purcell avec l’ensemble Stradivaria (direction Daniel Cuiller), puis plus tard dans Le Triomphe des Sens de Mouret avec La Fenice (direction Jean Tubery). Il fait ses débuts à l’auditorium de La Seine Musicale en décembre 2017 à l’occasion d’un gala dédié à Handel avec l’ensemble Artaserse (direction Philippe Jaroussky). Evann prend également part régulièrement à des récitals avec Jérémy Quelin (pianiste) et Jon Michael McLean (théorbiste). Au printemps 2019, on pourra l’entendre dans l’opéra Rinaldo de Handel dans lequel il alternera le rôle titre et celui du magicien avec l’ensemble Matheus (direction Jean-Christophe Spinosi), dans diverses salles de concerts en Bretagne, au Theater an der Wien, au Tchaikovsky Hall à Moscou ou encore à l’Opéra Royal de Versailles.


Jérémie Quelin 

C’est près d’Orléans que, dès, son plus jeune âge, Jérémy s’intéresse à la musique en pratiquant le saxophone, la flûte et le piano. Après l’obtention de son baccalauréat scientifique, il décide de se tourner complètement vers la musique. Au cours de son cursus au CRD d’Orléans, où il étudie à la fois le piano, la musique de chambre et diverses disciplines d’érudition, il obtient son DEM de Formation Musicale. En parallèle, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il suit les cours d’érudition. Passionné à la fois par le piano mais aussi la musique de chambre, Jérémy intègre la classe d’accompagnement au piano au CRD d’Orléans et s’intéresse très rapidement à l’accompagnement vocal. Il participe à plusieurs master-classes (Anne Le Bozec, François Le Roux, …), chante dans le Chœur Symphonique d’Orléans sous la direction d’Élisabeth Renault et accompagne à diverses reprises des classes de chant, classe de direction de chœur et depuis mai 2015 l’Ensemble vocal Ephémères. En 2016, Jérémy obtient ses DEM de piano et d’accompagnement au piano. Il poursuit ses études musicales afin de se spécialiser dans cette dernière discipline. Il découvre et s’intéresse rapidement à la musique ancienne, au continuo, en prenant des cours de basse continue, d’orgue et de clavecin. Après son Prix de Perfectionnement en accompagnement, il entre en 2017 en Licence d’Accompagnement au Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison dans la classe d’Angéline Pondepeyre, chef de chant, puis de Julien Le Hérissier en 2018 tout en terminant sa licence de Musicologie à Paris IV – La Sorbonne et sa licence de pratique musicale et ethnomusicologie à Paris X Nanterre. Il suit également une formation diplomante au Cefedem de Normandie en vue d’obtenir deux Diplomes d’état pour devenir accompagnateur et professeur de Formation Musicale. En 2018, il intègre le jeune ensemble Vox 21, en tant que continuiste (orgue et clavecin) créé par son ami Evann Loget-Raymond, avec qui il joue depuis quelques années.