REGINA WERNER-DIETRICH

.

∇ Biographie

.

Regina Werner-Dietrich (Soprano) a grandi dans un environnement profondément musical avant de terminer ses études de chant lyrique au Conservatoire National de Musique de Leipzig, en 1973. Un an auparavant, elle est lauréate du Concours International J. S. Bach, et dès 1974, Kurt Masur l’engage comme soliste au sein de la troupe du Gewandhaus de Leipzig. Commence alors une importante activité musicale, en Allemagne et à l’étranger (Europe, Japon, Corée). Pendant cette période, Regina Werner enregistre de nombreux disques et ses concerts sont retransmis à la radio et à la télévision. Ses enregistrements phares sont les oratorios Le Messie, Semele et Solomon de G. F. Händel et La Création de J. Haydn.

Comme interprète de J. S. Bach, elle travaille régulièrement avec le célébrissime choeur de garçons de St. Thomas, notamment dans l’interprétation des cantates et oratorios à Leipzig et à l’étranger, en Europe et au Japon. Durant plusieurs années, Regina Werner s’est aussi produite dans le répertoire baroque avec le groupe de musique de chambre Concentus Musicus Lipsiensis et le Händel Festspielorchester Halle. Son important répertoire de Lieder a été donné lors de multiples récitals solo, notamment au Gewandhaus de Leipzig.

Durant de nombreuses années, Regina Werner est demandée aux Opéras de Leipzig, Chemnitz et Halle, à l’Opéra-Comique à Berlin et à l’Opéra National de Dresde : elle y a interprété Suzanne (Les Noces de Figaro), Gilda (Rigoletto), Sophie (Le Cavalier à la rose), Marzelline (Fidelio), Norina (Don Pasquale), Adèle (La Chauve-souris) et la Reine de la nuit (La flûte enchantée). Des rôles d’opérette sont venus compléter son répertoire, lors de nombreux concerts avec le Philharmonique de Cologne aux Offenbach-Festspiele de Bad Ems, ainsi qu’avec l’Orchestre de la Comédie Musicale à l’Opéra de Leipzig et l’orchestre de Salon Cappuccino.

Egalement exceptionnelle enseignante, Regina Werner a su partager ses expériences de concertiste comme Professeur au Conservatoire de Leipzig, ainsi qu’à l’occasion de nombreuses master-classes internationales. Des chanteurs accomplis lui demandent constamment conseil.

Elle a été membre de plusieurs jurys, entre autre au Concours Fédéral d’Allemagne de Chant lyrique. Ses étudiants ont pu, pour nombre d’entre eux, démarrer des carrières de solistes, ou intégrer des choeurs d’opéra ou de maisons de radio, pour certains déjà pendant leurs études. Certains de ses étudiants ont mené des carrières internationales. Nombreux ont été ses élèves lauréats ou finalistes de grands concours internationaux, comme la Competizione dell’ Opera, les Concours de la ARD à Munich ou de la BBC à Cardiff Singers of the World.