6 – UN REGARD SUR BARTÓK

Ensemble Cairn
Samedi 21 juillet
17h
Théâtre des Forges royales
Guérigny

9,00 14,00 

∇ Entre 1905 et 1918, Béla Bartók collecte près de dix mille mélodies hongroises, roumaines, slovaques, bulgares, tziganes, arabes, serbes ou croates.

Danses, rhapsodies et chansons sont le fil conducteur de ces Regards sur Bartók, qui a influencé nombre de compositeurs, dont György Ligeti, qui s’est lui-aussi, de multiples façons, inspiré de musiques populaires.

Populaire, Sombre dimanche du génial Rezsö Seress, repris par Ray Charles, Billie Holiday, Gainsbourg, Marianne Faithfull, Claire Diterzi, Björk… nous en dit long sur l’intelligence de ce programme.

Dans Caprice 2, Dmitri Kourliandski demande aux interprètes de glisser des extraits musicaux que leur mémoire leur souffle. On le devine, Béla Bartók ne sera pas loin…

∇ Avec Regards sur Béla Bartók, entre musique populaire et musique écrite, entre passé et présent, l’ensemble Cairn met à l’honneur la mémoire sonore des hommes.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

PROGRAMME  

Béla Bartók 

Suite de danse (1923) 

(instrumentation pour clarinette, piano, violon, alto et violoncelle de Jérôme Combier)

Sonate pour violon (1921)

Pe loc, 3ème danse populaire roumaine BB 68 Sz.56 (1915)

(enregistrement réalisé par Bartók)

Pe loc, 3ème Danse populaire roumaine BB 68 Sz.56

(version pour piano)

Pe loc, 3ème Danse populaire roumaine BB 68 Sz.56

(version pour violon et piano)

Pe loc, 3ème Danse populaire roumaine BB 68 Sz.56

(version instrumentation pour flûte, clarinette, piano, violon, alto et violoncelle de Jérôme Combier)

Contrastes, Verbunkos (la ronde des recrutements) pour clarinette, violon et piano (1938)

Suite de danse 1923

(instrumentation pour clarinette, piano, violon, alto et violoncelle de Jérôme Combier)

György Ligeti 

Sonate pour alto, (extrait) (1948-1953)

Balada és tánc (1950), d’après des chansons populaires roumaines pour deux violons (violon et alto)

Fém (Étude pour piano n°8)

Automne à Varsovie (Étude pour piano n°6)

Béla Bartók 

Rhapsodie pour violon et piano (1928)

Dmitri Kourliandski

Caprice 2, pour violon et alto (2015)

Rezsö Seress

Szomorú vasárnap (Sombre dimanche) (1933)

 

Durée : 1h10

🍇🍷 SUIVI D’UNE DÉGUSTATION